Tuberculose

Causes

Le risque d’être contaminé par la tuberculose n’existe qu’au contact de personnes atteintes de tuberculose contagieuse (pulmonaire). Les personnes infectées par la bactérie de la tuberculose mais qui n’ont pas développé la maladie ne font encourir aucun risque à leur entourage. La transmission se fait d’une personne à une autre, par voie aérienne: lorsqu’une personne malade tousse, elle projette autour d’elle de microscopiques gouttelettes contenant des germes de la tuberculose. Ces gouttelettes restent en suspension dans l’air un certain temps et peuvent être inspirées par d’autres personnes. 

Le risque de contagion est le plus élevé dans des pays ou des environnements où la tuberculose est une maladie répandue.

La fréquence de la tuberculose est étroitement liée aux conditions socioéconomiques (l'OMS a pour slogan: "STOP TB : Fight poverty") et au niveau de santé globale (état nutritionnel, maladies ou médicaments ayant un impact sur les défenses immunitaires). La maladie peut cependant toucher des personnes de tout niveau sociéconomique et de toute origine.

La transmission de la maladie se fait à travers des gouttelettes en suspension que les personnes atteintes de tuberculose génèrent lorsqu'elles parlent, toussent ou éternuent. Le risque d'être infecté par un patient ayant une tuberculose pulmonaire contagieuse dépend des symptômes (toux), de l'environnement (pièce fermée ou grands espaces) et du temps passé avec la personne malade: après plus de 8 heures cumulées, le risque d'être infecté est de l'ordre de 20 à 30%.

Source: Ligue pulmonaire suisse + Prof. Jean-Paul Janssens, Service de pneumologie, Hôpitaux universitaires de Genève

© 2018 par Ligue pulmonaire genevoise. Créé avec Wix.com

  • Facebook Basic Black

Ligue pulmonaire genevoise

Bd de la Tour 6

CH-1205 Genève

www.lpge.ch

info@lpge.ch

Airia

Exploration respiratoire

c/o Ligue pulmonaire genevoise

www.airia.ch

info@airia.ch